Bien-Être

banniere
bambou_fond

La MTC...

Vieille de quelques milliers d'années, la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un ensemble de théories et de techniques concernant l'humain et sa santé. Sa relative complexité, pour nous Occidentaux, tient surtout aux faits suivants :

Pour assurer le bien-être chez les humains, la Médecine traditionnelle chinoise a recours à 5 pratiques principales que sont : Vous pratiquez déjà avec nous les exercices énergétiques. Je partagerais ici avec vous mes très modestes connaissances ...

Nei Jing Su Wen, Chapitre 2

C'est dire que la MTC est une médecine essentiellement préventive. Cette médecine s'organise à partir des théories des cinq éléments et du Yin Yang. Ces deux principes se retrouvent dans les traités médicaux classiques que sont le Nei Jing et le Nan Jing.

Pour en savoir plus


LA THEORIE DES CINQ ELEMENTS

vise à organiser l'homme et le monde qui l'entoure en cinq grands ensembles interdépendants : Ces cinq éléments interagissent entre eux selon deux cycles spécifiques : engendrement (normal) et contrôle (pathologie). A ces cinq éléments correspondent les cinq organes et les cinq viscères du corps humain, mais aussi les cinq sens, les couleurs, les sentiments, les saisons, les saveurs etc ...

Les 5 éléments
En toute logique, notre hygiène de vie et notre alimentation se réfèreront à cette théorie. Pour bien vivre l'automne, à consulter ou télécharger : Diététique de l'Automne Pour approfondir ces notions de diététique et même commander des plantes médicinales, cliquer

ici


LA THEORIE DU YIN YANG

fait référence à l'harmonie, principe de base régissant le monde. L’harmonie du monde est maintenue grâce au Yin et au Yang, ces deux forces complémentaires en éternel changement.
Yin Yang
Le symbole doit être regardé comme cela : la partie noire du cercle représente une colline, et le point blanc est un nuage devant cette colline. Le point noir pourrait représenter le soleil dans le ciel. Le Yin et le Yang répondent à trois caractéristiques : ils sont complémentaires, opposés et interdépendants. On ne peut envisager le jour sans la nuit, le masculin sans le féminin, l'ombre sans la lumière ...
L'hiver est là selon le calendrier chinois, pensons à notre santé : à consulter ou télécharger Diététique de l'Hiver

LE QI

Le caractère chinois qui désigne le QI exprime un double attribut : il représente de la vapeur qui s'échappe d'une céréale qui chauffe.


En Médecine traditionnelle chinoise, la façon de concevoir la vie, la santé et la maladie, de poser les diagnostics et d'élaborer les traitements repose sur l'idée que tout ce qui nous entoure et nous constitue est lié au Qi.
Cette énergie ou souffle inclut la vitalité, la force physique ou morale, ainsi que la vigueur ou la puissance d'un organisme : le souffle de vie.
Le concept du Qi est intrinsèquement dynamique. Il est changement perpétuel et transformation rythmée. Il se condense, se dissout, se concentre, s'étend; les manifestations à travers lesquelles il se révèle changent de caractéristiques, une forme s'intègre à une autre ou s'en sépare, il monte ou descend, le Qi est en mutation constante.
Appliqué au domaine médical, le concept de Qi représente à la fois :
Pour résumer, Le Qi se manifeste par la présence dans tout l'organisme d'un dynamisme qui active les différentes structures physiques du corps et qui permet, à des niveaux plus subtils, l'expression des émotions et de la vie psychique. Le Qi est décrit comme une substance malléable qui parcourt l'organisme sous différentes formes matérielles (sang et liquides organiques) ou encore se stocke dans les viscères sous forme d'essences, attendant d'être mobilisé par le Qi originel, le YuanQi.

Cliquer ici pour aller plus loin


LES MERIDIENS

Selon la médecine orientale, l’énergie circule dans le corps le long de trajets énergétiques appelés méridiens ou vaisseaux. Ils sont au nombre de quatorze. Les méridiens gouvernent les grandes fonctions du corps humain. Chaque organe et viscères ont leurs méridiens : meridiens.mp4 Trajet des méridiens

L’énergie circule donc d’un méridien à l’autre selon un cycle de 24h. Chaque méridien possède un surcroit d’énergie deux heures par jour, on dit qu’il est en plénitude. En revanche, douze heures plus tôt, ils sont au plus bas de leur activité.
Par exemple, une personne souffrant de problèmes pulmonaires, risque fort de se réveiller entre 3 h et 5 h du matin, période de plénitude énergétique du méridien poumon.
L’horloge de la circulation de l’énergie dans le corps se nomme horloge circadienne.



Il existe en outre huit méridiens extraordinaires (ou vaisseaux merveilleux) qui, eux, ne possèdent pas de connexion directe avec les organes internes. Ils contrôlent l’activité des méridiens principaux auxquels ils assurent certaines connexions. Ils sont liés à la fonction de la distribution de l’énergie dans le corps. Deux d'entre eux ont une fonction de régulation :